< Retour à la liste des fiches

Fiche de résumé-synthèse :
Un souvenir d’enfance de « Poésie et Vérité » (1917)

 

Extrait :

À la lecture des mémoires de Goethe, intitulées Poésie et Vérité, un détail avait marqué Freud : le souvenir le plus ancien de la prime enfance du poète. Lorsqu’il était « à l’époque la plus ancienne de l’enfance » (p.193), que Freud situe donc aux alentours de quatre ans, celui-ci se souvient que ses parents lui avaient acheté un ensemble de vaisselle de dînette pour enfants, en poterie. Il s’est alors amusé à la jeter intégralement par la fenêtre, sous les encouragements espiègles des garçons du voisinage. Puis, tout heureux des sensations produites par ce jeu, le petit Goethe s’en fut prendre la vaisselle en faïence de ses parents, à la cuisine, pour lui faire subir le même sort.
Freud ne parvient pas directement à la lecture de ce passage à lui donner un sens, car il manque d’éléments. Il note toutefois l’importance que doit revêtir ce souvenir pour s’être gravé comme le seul de cette tranche de vie à avoir réussi à défier l’amnésie infantile.
Ce n’est que plus tard, à travers l’analyse d’un patient, que ce souvenir de Goethe lui a apparu dans toute sa signification.

Nombre de pages : 2

Prix : 1,96 €


© Bertrand Duccini, 2010 - contact@bibliopsy.org